Jeudi 27 novembre 2014 4 27 /11 /Nov /2014 00:41

auteur né une année en 4 :

tn Sélène30 clair de lune de Carl Gustav Carus, cliquez sur l'image 

 

Ô le second honneur des celestes chandelles,
Asseuré calendrier des fastes eternelles,
Princesse de la mer, flambeau guide-passant,
Conduy-somme, aime-paix, que diray-je, ô croissant,
De ton front inconstant, qui fait que je balance
Tantost ça tantost là d'une vaine inconstance,
Si par l'oeil toutesfois l'humain entendement
De corps tant esloignez peut faire jugement,
J'estime que ton corps est rond comme une bale,
Dont la superficie en tous lieux presque égale
Comme un miroir poli, or dessus or dessous,
Rejette la clarté du soleil, ton espoux.

Guillaume de Salluste DU BARTAS (1544-1590)
extrat d'Éloge à la lune, Recueil : La sepmaine


Par Janus - Publié dans : né une année en 4
Ecrire un commentaire - Voir les 2 commentaires
Mercredi 26 novembre 2014 3 26 /11 /Nov /2014 00:54

tn Lotus fleurs de Lotus photo Dông Phong, cliquez sur l'image

 

Bông sen 

  

Trong đầm gì đẹp bằng sen,

Lá xanh, bông thắm lại chen nhụy vàng,

Nhụy vàng, bông thắm, lá xanh,

Gần bùn mà chẳng hôi tanh mùi bùn.

 

(Ca dao)

 

Traducton par Dông Phong :

 

La fleur de lotus

 

Dans le marais, quoi de plus beau que le lotus,

Feuilles vertes, pétales roses et étamines jaunes rivalisent de pudeur,

Étamines jaunes, pétales roses, feuilles vertes, et sans plus,

Près de la boue, mais sans en prendre la puanteur.

 

(Stance populaire anonyme)

  

Petit commentaire :

 

Le lotus pousse dans la boue

Sans en prendre la puanteur…

Qui faudrait-il donc que je loue,

La boue ou quelque Créateur ?

                                               D.P.

Par Janus - Publié dans : poètes sans frontières
Ecrire un commentaire - Voir les 5 commentaires
Mardi 25 novembre 2014 2 25 /11 /Nov /2014 00:24

auteur né une année en 4 :

tn Lune4

clair de Lune sur St Nazaire photo Jalm, cliquez sur l'image  

 

Cette nuit (noble accord des êtres et des choses)
En un palais, le plus tranquille des tombeaux,
Trois nymphes, l'or, la neige échangeantes aux roses,
Dansaient, flammes de marbre, aux feux des vieux flambeaux.

Maurice DU PLESSYS (1864-1924)
Recueil : Les tristes


Par Janus - Publié dans : né une année en 4
Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires
Lundi 24 novembre 2014 1 24 /11 /Nov /2014 00:03

pour en savoir plus sur Omar cliquez sur l'image

 

Si je suis ivre de vin vieux ; eh bien! je le suis.
Si je suis infidèle, guèbre ou idolâtre ; eh bien ! je le suis.
Chaque groupe d'individus s'est formé une idée sur mon compte.
Mais qu'importe, je m'appartiens et je suis qui je suis.


  Omar Khayyam (1046-1131) les roubaïates


Par Janus - Publié dans : roubaïates
Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires
Dimanche 23 novembre 2014 7 23 /11 /Nov /2014 00:03

auteur né une année en 4 :

tn cathédrale

cathédrale N.D. de Paris photo Jalm, cliquez sur l'image 


Et puis voici surgir la vieille cathédrale
Avec son front rugueux et son bourdon qui râle ;
Comme un large vaisseau portant l'humanité
Déployant ses deux mâts, avançant sa carène,
Elle semble être prête, en labourant l'arène,
A partir pour l'éternité !

Alphonse ESQUIROS (1814-1876)
extrait de Paris aux réverbères


Par Janus - Publié dans : né une année en 4
Ecrire un commentaire - Voir les 3 commentaires
Samedi 22 novembre 2014 6 22 /11 /Nov /2014 00:40

tn Raymond8 dans le jardin de Raymond à la Forest-Landerneau, cliquer sur l'image

 

Raymond Quéméneur


Par Janus - Publié dans : rimes en rives
Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires
Vendredi 21 novembre 2014 5 21 /11 /Nov /2014 00:41

tn st Jean du doigt

Saint Jean du Doigt photo Jalm, cliquez sur l'image

 

Après printemps de semaisons
Eté de blés et de grillons,
Est arrivé le temps des brumes
Avec la forêt qui s'allume.
Oui revoici l’heure bénie
De l'automne de douce pluie,
Qui fredonne le chant des mousses
Des bolets sous les feuilles rousses.

Le ciel a changé de décor,
L'arbre a mis son écharpe d'or.

Prenant un chemin d'escampette,
Pommes, châtaignes et noisettes,
Pour quitter la nature morte
De la toile ont ouvert la porte.
Alors à l'écoute d'un trille
Le peintre effleurant ses pupilles,
A fait jaillir sur l'aquarelle
Deux larmes bleues pour l'hirondelle.

Jacques Premel-Cabic


Par Janus - Publié dans : temps-pestif
Ecrire un commentaire - Voir les 8 commentaires
Jeudi 20 novembre 2014 4 20 /11 /Nov /2014 00:00

auteur né une année en 4 :

tn Vezelay2

façade ouest de la basilique de Vézelay photo Jalm, cliquez sur l'image


J'écoutais dans la paix du soir,
Sous la pâleur du ciel mystique,
Les sons pieux que laissent choir
Les cloches de la basilique.

Et j'évoquais au loin leur voix,
A la fois grave et triomphale,
Quand elles sonnaient autrefois
Les angélus de cathédrale,

 Eudore EVANTUREL (1854-1919)
extrait de "Les Cloches de la Basilique"


Par Janus - Publié dans : né une année en 4
Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires
Mercredi 19 novembre 2014 3 19 /11 /Nov /2014 06:30

tn contrerime7

Mme Roulin par Paul Gauguin en 1888, cliquez sur l'image

 

l’immortelle, et l’œillet de mer
qui pousse dans le sable,
la pervenche trop périssable,
ou ce fenouil amer

qui craquait sous la dent des chèvres,
ne vous en souvient-il,
ni de la brise au sel subtil
qui nous brûlait aux lèvres ?

     Paul-Jean Toulet
Les Contrerimes : poèmes
Édition Émile-Paul frères, 1929


Par Janus - Publié dans : contrerimes
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Mardi 18 novembre 2014 2 18 /11 /Nov /2014 00:01

affiche de Théophile-Alexandre Steinlen
pour en savoir plus sur le chat noir cliquez sur l'image

Le ciel comme un lac d’or pâle s’évanouit,
On dirait que la plaine, au loin déserte, pense ;
Et dans l’air élargi de vide et de silence
S’épanche la grande âme triste de la nuit.

Pendant que çà et là brillent d’humbles lumières,
Les grands bœufs accouplés rentrent par les chemins ;
Et les vieux en bonnet, le menton sur les mains,
Respirent le soir calme aux portes des chaumières.

Le paysage, où tinte une cloche, est plaintif
Et simple comme un doux tableau de primitif,
Où le Bon Pasteur mène un agneau blanc qui saute.

Les astres au ciel noir commencent à neiger,
Et là-bas, immobile au sommet de la côte,
Rêve la silhouette antique d’un berger.

Albert Samain (1858-1900)

extrait de soirs
recueil : Au jardin de l'infante (1893) 


Par Janus - Publié dans : le chat noir
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires

Calendrier

Janvier 2015
L M M J V S D
      1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30 31  
<< < > >>

L'univers d'An Amzer

 

d'un clic sur l'image

le site
et son temporamètre
les jeux poétiques
tn modillon10  le modivillon
tn Pont21le trouvère d'an amzer
trois lignes
Athénala feuille du temps
tn_FDT-1.jpg
l'édition de recueils
les publications bizarres
tn versblancdelailes partenaires
tn Radioévasionpages et blogs anamzeriens
tn_JPBoulic.jpg

Derniers Commentaires

Recommander

 
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés