Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
29 novembre 2013 5 29 /11 /novembre /2013 00:35

auteure née une année en 3 :

tn Chemin3

chemin creux dans le Morvan, cliquez sur l'image

Le vieux chemin creusé d'ornières ?
Il a trop plu.
Le vieux chemin de la Carrière,
Celui du vieux moulin qui ne moud plus,
Le chemin du Seigneur qui n'a plus de château,
Le chemin du Bourreau,
Le chemin de la malle-poste,
Et ceux qui les croisaient, tous les chemins herbus,
Tous les chemins pleins d'eau,
Tous les chemins perdus...
Entre les ronces hautes,
Les prunelliers, la douce-amère, les bryones,
Le vert était celui des grottes et le jaune
Celui de la mélancolie.
Même le gel craquant sous le pas des brebis
Y devient triste avant la nuit tombée.
Les chemins creux, la pluie,
Le givre gris,
Le dernier scarabée...

Prenons la route neuve
Qui sur un pont solide et neuf passe le fleuve.

Sabine SICAUD (1913-1928)

Repost 0
22 novembre 2013 5 22 /11 /novembre /2013 00:42

auteure née une année en 3 :

tn Corbeillecorbeille de fruit par le Caravage 1595, cliquez sur l'image 

 

Choisis-moi, dans les joncs tressés de ta corbeille,
Une poire d'automne ayant un goût d'abeille,
Et dont le flanc doré, creusé jusqu'à moitié,
Offre une voûte blanche et d'un grain régulier.
Choisis-moi le raisin qu'une poussière voile
Et qui semble un insecte enroulé dans sa toile.
Garde-toi d'oublier le cassis desséché,
La pêche qui balance un velours ébréché
Et cette prune bleue allongeant sous l'ombrage
Son oeil d'âne troublé par la brume de l'âge.
Jette, si tu m'en crois, ces ramures de buis
Et ces feuilles de chou, mais laisse sur tes fruits
S'entre-croiser la mauve et les pieds d'alouette
Qu'un liseron retient dans son fil de clochettes.

Cécile SAUVAGE (1883-1927)
Recueil : Tandis que la terre tourne

Repost 0
28 octobre 2013 1 28 /10 /octobre /2013 00:01

auteur né une année en 3 :

tn Papillon5

papillon à Vézelay, photo Jalm, cliquez sur l'image


Quelques feuilles, guirlande verte,
Environnent de leur émail
Cette jeune rose entrouverte,
Petite coupe de corail.

Ses pétales aux teintes blondes,
Dont la nacre rose pâlit,
Se frisent et semblent les ondes
Du frais parfum qui la remplit.

Vois-tu, soulevant de son aile
Un nuage de tourbillons,
Voler et tourner autour d'elle
L'essaim naïf des papillons.

Ainsi, pour savourer l'ivresse
Du baume de la volupté,
Mes désirs voltigent sans cesse
- Sans cesse, autour de ta Beauté.

Louis-Xavier de RICARD (1843-1911)


Repost 0
23 octobre 2013 3 23 /10 /octobre /2013 00:32

auteur né une année en 3 :

tn Lune2

la lune de noël de Gengenbach, photo Jalm, cliquez sur l'image  

 

La lune est d'argent sous les arbres roses,
Des fruits fabuleux font plier les branches
Et voici neiger des floraisons blanches. -
Un follet s'enfuit par l'ombre morose.

Tes yeux fous, ce sont des enfants perdus
Que séduit l'ardeur des fruits défendus ;
Tes yeux d'or ce sont des enfants pervers
Curieux d'amour et de pommes vertes ;
Je vois, dans tes yeux, ton âme entrouverte,
Je vois, dans ton âme, une fleur d'enfer.

Arrêtons-nous : la nuit verse sur nos deux têtes
Une onde caressante où flottent des rayons
Et le ciel semble un dieu tremblant vers des conquêtes :
Cueillons la nuit, l'Extase et l'Exaltation...

Donne-moi tes yeux, donne-moi tes seins -
Nous avons chassé le songe assassin.

Adolphe RETTÉ (1863-1930)


Repost 0
16 octobre 2013 3 16 /10 /octobre /2013 00:58

auteur né une année en 3 :

tn Hibou4

hibou moyen-duc, cliquez sur l'image

 

Je ne suis à tes yeux, sinon
Qu'un fétu sans force et sans nom,
Qu'un hibou qui n'ose paraître ;
Qu'un fantôme ici-bas errant,
Qu'une orde écume de torrent,
Qui semble fondre avant que naître.

Mathurin REGNIER (1573-1613)
extrait de "Quand sur moi je jette les yeux"


Repost 0
21 septembre 2013 6 21 /09 /septembre /2013 00:56

auteur né une année en 3 :

tn Aurore4

aurore dans le Morvan photo Jalm, cliquez sur l'image

 

L'air était agité par les dolents Zéphirs
Qui changeaient leur haleine en de tristes soupirs ;
La terre souhaitait d'éternelles ténèbres
Et par des sentiments langoureux et funèbres,
Voulant nourrir son deuil dedans l'obscurité,
Ne voyait qu'à regret la naissante clarté.

Nicolas de RAMPALLE (1603-1660)
extrait de "Le Départ funeste"
Recueil : Les Idylles


Repost 0
17 septembre 2013 2 17 /09 /septembre /2013 00:59

auteur né une année en 3 :

tn Automne6

hêtres de la vallée du Costour photo Jalm, cliquez sur l'image  

 

Tu le sais, inimitable fraise des bois
Comme un charbon ardent aux doigts de qui te cueille :

Leçons et rires buissonniers
Ne se commandent pas.

Chez le chasseur qui la met en joue
L'automne pense-t-elle susciter l'émoi
Que nous mettent au coeur les plus jeunes mois ?

Blessée à mort, Nature,
Et feignant encor
D'une Ève enfantine la joue
Que fardent non la pudeur mais les confitures
Ta mûre témérité
S'efforce de mériter
La feuille de vigne vierge.

Raymond RADIGUET (1903-1923)


Repost 0
13 septembre 2013 5 13 /09 /septembre /2013 00:22

auteur né une année en 3 :

tn Ange2

pont du château saint ange à Rome photo Jalm, cliquez sur l'image  

 

Toujours le malheureux t'appelle,
Ô nuit, favorable aux chagrins !
Viens donc, et, porte sur ton aile
L'oubli des perfides humains.
Voile ma douleur solitaire ;
Et, lorsque la main du Sommeil
Fermera ma triste paupière,
Ô dieux ! reculez mon réveil ;
Qu'à pas lents l'aurore s'avance
Pour ouvrir les portes du jour :
Importuns, gardez le silence,
Et laissez dormir mon amour.

Evariste de PARNY (1753-1814)


Repost 0
10 septembre 2013 2 10 /09 /septembre /2013 00:00

auteur née une année en 3 :

tn Crépuscule

jetée sur la bassin d'Arcachon photo Jalm, cliquez sur l'image  

 

... Quand sur les champs du soir la brume étend ses voiles,
Lorsque, pour mieux rêver, la Nuit au vol errant,
Sur le pâle horizon détache en soupirant
Une ceinture d'or de sa robe d'étoiles ;

Lorsque le crépuscule entr'ouvre, aux bords lointains,
Du musical éther les portes nuageuses ;
Alors, avec les vents, les âmes voyageuses
Vont chercher d'autres cieux dans leurs vols incertains.

Frédéric MONNERON (1813-1837)
A vous(extrait)


Repost 0
20 août 2013 2 20 /08 /août /2013 00:51

auteur né une année en 3 :

tn Rose40roses anciennes à Lorient photo Jalm, cliquez sur l'image


Le clair soleil d'avril ruisselle au long des bois.
Sous les blancs cerisiers et sous les lilas roses
C'est l'heure de courir au rire des hautbois.

Vos lèvres et vos seins, ô les vierges moroses,
Vont éclore aux baisers zézayants du zéphyr
Comme aux rosiers en fleur les corolles des roses.

Déjà par les sentiers où s'étouffe un soupir,
Au profond des taillis où l'eau pure murmure,
Dans le soir où l'on sent le sommeil s'assoupir,

Les couples d'amoureux dont la jeunesse mûre
Tressaille de désir sous la sève d'été
S'arrêtent en oyant remuer la ramure

Et hument dans l'air lourd la langueur du Léthé.

 Stuart MERRILL (1863-1915)


Repost 0

L'univers d'An Amzer

 

d'un clic sur l'image

le site
et son temporamètre
les jeux poétiques
  l'hobamage
tn Pont21le trouvère d'an amzer
trois lignes
Athénala feuille du temps
tn_FDT-1.jpg
l'édition de recueils
les publications bizarres
tn versblancdelailes partenaires
tn Radioévasionpages et blogs anamzeriens
tn_JPBoulic.jpg