Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
8 juillet 2016 5 08 /07 /juillet /2016 00:46
A sec

le vieux gréement "Amzer zo" au port de l'île de Batz photo Jalm, cliquez sur les liens

 

Moguériec, Moguériec,
En Août, tu sors le grand pavois
A pleine mer ou bien à sec
Les gréements sont en apparat.

 

Jacques Premel-Cabic

Moguériec

Repost 0
Published by Janus - dans breizitude
commenter cet article
7 juillet 2016 4 07 /07 /juillet /2016 00:12
63ème contrerime

vergers en fleurs Arles 1889 Van Gogh , cliquez sur lles liens

 

Toute allégresse a son défaut
Et se brise elle-même.
Si vous voulez que je vous aime,
Ne riez pas trop haut.

 

C’est à voix basse qu’on enchante
Sous la cendre d’hiver
Ce cœur, pareil au feu couvert,
Qui se consume et chante.

 

Paul-Jean Toulet
Les Contrerimes : poèmes
Édition Émile-Paul frères, 1929

Repost 0
Published by Janus - dans contrerimes
commenter cet article
4 juillet 2016 1 04 /07 /juillet /2016 19:09
Femmes en temps de guerre

Dessin de Mạnh Quỳnh (1942)


Thuở trời đất nổi cơn gió bụi,

Khách má hồng nhiều nỗi truân chiên.

Xanh kia thăm thẳm từng trên,

Vì ai gây dựng cho nên nỗi này ?  


Đoàn Thị Điểm (1705-1748)   


Traduction de Dông Phong :  


Quand le ciel et la terre soulèvent le vent et la poussière,

La gent aux joues roses* souffre de tant de misères.

Ô Grand Bleu si lointain dans vos hauteurs,

Dites-nous donc qui a créé ces malheurs ?  


* Équivalent français : le « beau sexe».   


Nota. Ce sont là les 4 premiers des 412 vers de Chinh phụ ngâm / Complainte d’une femme de guerrier de la poétesse vietnamienne Đoàn Thị Điểm (17051748). Traduction et annotation de Đông Phong), Édition Joseph Ouaknine, 2013, ISBN : 978-2-35664-083-3.  

Repost 0
2 juillet 2016 6 02 /07 /juillet /2016 16:28
Délire ou folie ?

le roi et l'oiseau film de Paul Grimault et Jacques Prévert, cliquez sur les liens

 

La Folie du sage tant Aimé de son temps
nous prend à contre pied des vers d'un Prévert quand
la sagesse du fou nous amène à revers
du délire d'un roi par une verve aviaire.

 

La folie d'Ophélie est-elle encor la sienne ?
Nourrie du poison des cupidités agraires,
sa verdoyante chevelure de sirène
asphyxie peu à peu tous les lits des rivières.

 

La folie d'un Don Quichotte, fieffé bretteur,
pourrait-elle donc nous aider à discerner
les moulins à vent de nos bonnes sociétés,
beaux parleurs et autres prêcheurs ?

 

La Folie faite guide d'un aveugle Amour,
alors que ce dernier peut voir avec son coeur,
ne serait-ce pas là l'acquis d'un bras vengeur
plutôt que la sentence d'une noble cour ?

 

La folie d'Arachné de défier Athéna
aurait-elle pour but d'amorcer la raison
pour mieux nous contraindre par la Tarentella
à délier nos cerveaux de son terrible don ?

 

La folie du poète s'entend à la rime,
j'en conviens, mais c'est écrite qu'elle s'estime
et se retient. Dessous ses oripeaux de prose,
se cache une rime qui jamais ne s'impose.

 

de Jean-Luc Aotret

 

Repost 0
Published by Janus - dans temps-pestif
commenter cet article
1 juillet 2016 5 01 /07 /juillet /2016 12:31
160ème roubaïate

pour en savoir plus cliquez sur Omar

 

Nous avons violé tous les voeux que nous avions formés ;
nous avons fermé sur nous les portes de la bonne et de la mauvaise renommée.
Ne me blâmez point si vous me voyez commetre des actes fous,
mous sommes ivres du vin de l'amour, ivres tous tant que nous sommes.

 

Omar Khayyam (1046-1131) les roubaïates

 

Coucou, après deux mois d'absence à courir par monts et par vaux, Janus alias Jalm ou Jean-Luc revient sur la pointe des pieds vous parler encore et toujours de cette poésie voyageuse dont il est atteint et qui l'amène sans cesse à courir les chemins. Alors, s'il vous plaît, pour reprendre le mot de l'ami Omar, ne le blâmer pas car il reste, malgré tout, votre fidèle serviteur...

Repost 0
Published by Janus - dans roubaïates
commenter cet article
4 mai 2016 3 04 /05 /mai /2016 18:45
L'autre âge

château de Sennones en Mayenne photo Jalm, cliquez sur les liens

 

Le Printemps les roses produit,
L'Été plus chaud mûrit le fruit,
Des saisons divers est l'empire :
Aux amours la jeunesse duit,
L'autre âge autre chose désire.

 

Connaissant donc ce que je dois,
Faut-il pas suivre une autre loi
Propre à mon âge et ma tristesse ?
Dois-je pas bannir loin de moi
Tous noms d'amour et de maîtresse ?

 

Philippe DESPORTES (1546-1606)

Recueil : Odes

 

Temps-pestif va être en vacances du 5 au 23 mai, Janus s'en va grimper sur les pentes du Jura du côté de la patrie de Cendrars. Merci de votre fidèlité, à bientôt...

Repost 0
30 avril 2016 6 30 /04 /avril /2016 13:49
Noroît

estuaire du Guillec à Moguériec photo Jalm, cliquez sur les liens

 

Moguériec, Moguériec,
Comme un chœur de marins en joie
Qui résonne jusqu’à Santec
Par vent de sud ou de noroît.

 

Jacques Premel-Cabic

Moguériec

Repost 0
Published by Janus - dans breizitude
commenter cet article
25 avril 2016 1 25 /04 /avril /2016 13:46
62ème contrerime

misères humaines Paul Gauguin en 1888, cliquez sur l'image

 

Me rendras-tu, rivage basque,
Avec l’heur envolé
Et tes danses dans l’air salé,
Deux yeux, clairs sous le masque.

 

Paul-Jean Toulet
Les Contrerimes : poèmes
Édition Émile-Paul frères, 1929

Repost 0
Published by Janus - dans contrerimes
commenter cet article
23 avril 2016 6 23 /04 /avril /2016 00:29
La ligne des montagnes

montagne corse à Porto Ota photo Jalm, cliquez sur les liens

 

A Paul Verlaine

 

Sous le soleil de l’est la ligne des montagnes
Ondule en des lueurs d’améthyste et d’azur
Pour mourir au milieu des moissons des campagnes.

 

Parfois comme le pleur sonore d’un beffroi
L’âme d’un lointain cor s’essore du silence,
Puis s’étouffe soudain sous un souffle d’effroi.

 

Stuart Merrill
La douleur de la Princesse
in les gammes éd. Vanier 1887

Repost 0
Published by Janus - dans merrillades
commenter cet article
21 avril 2016 4 21 /04 /avril /2016 00:47
159ème roubaïate

pour en savoir plus cliquez sur Omar

 

Sais-tu pourquoi le cyprès et le lis
ont acquis la réputation de liberté dont ils jouissent parmi les hommes ?
C'est que celui-ci, ayant dix langues, reste muet,
et que celui-là, possédant cent mains, les tient fermées.

 

Omar Khayyam (1046-1131) les roubaïates

Repost 0
Published by Janus - dans roubaïates
commenter cet article

L'univers d'An Amzer

 

d'un clic sur l'image

le site
et son temporamètre
les jeux poétiques
  l'hobamage
tn Pont21le trouvère d'an amzer
trois lignes
Athénala feuille du temps
tn_FDT-1.jpg
l'édition de recueils
les publications bizarres
tn versblancdelailes partenaires
tn Radioévasionpages et blogs anamzeriens
tn_JPBoulic.jpg