Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
28 novembre 2016 1 28 /11 /novembre /2016 00:10
Lune d'argent

lune blanche alias Sélène sur la rivière de Morlaix photo Jalm, cliquez sur les liens

 

Belle lune d'argent, j'aime à te voir briller
Sur les mâts inégaux d'un port plein de paresse,
Et je rêve bien mieux quand ton rayon caresse,
Dans un vieux parc, le marbre où je viens m'appuyer.

 

J'aime ton jeune éclat et tes beautés fanées,
Tu me plais sur un lac, sur un sable argentin,
Et dans la vaste nuit de la plaine sans fin,
Et dans mon cher Paris, au bout des cheminées.

 

Jean MORÉAS (1856-1910)
les stances

Repost 0
27 novembre 2016 7 27 /11 /novembre /2016 00:28
Vers les lointains

cimetière de Chasseradès sur le chemin de Stevenson photo Jalm, cliquez sur les liens

 

A Paul Verlaine

 

« Les monts là-bas sont bleus comme un éveil de rêves
Et, ô le cor qui râle en le matin vermeil !
Si pâle est la paresse en la saison des sèves.

 

Oh ! m’évader des murs de mon divin enfer
Vers les lointains où vont les graves cavalcades
Caracolant au chant des fanfares de fer !

 

Stuart Merrill
La douleur de la Princesse
in les gammes éd. Vanier 1887

Repost 0
Published by Janus - dans merrillades
commenter cet article
25 novembre 2016 5 25 /11 /novembre /2016 00:26
Clair de lune mystique

lune blanche, alias Sélène, du 14/11/16 photo Jalm, cliquez sur les liens

 

Ce soir, an fond d'un ciel uniforme d'automne,
La lune est toute seule ainsi qu'un bâtiment
Perdu sur les déserts marins, et lentement
Vogue dans l'infini de la nuit monotone.

 

Ce n'est pas la clarté des monotones nuits
Brillantes d'or fluide et de brume opaline ;
Mais le ciel gris est plein de tristesse câline
Ineffablement douce aux coeurs chargés d'ennuis.

 

Chère, mon âme obscure est comme un ciel mystique,
Un ciel d'automne, où nul astre ne resplendit,
Et ton seul souvenir, ce soir, monte et grandit
En moi, comme une lune immense et fantastique.

 

Éphraïm MIKHAËL (1866-1890)

Repost 0
24 novembre 2016 4 24 /11 /novembre /2016 00:46
65ème contrerime

La Nuit étoilée, 1889, Van Gogh, cliquez sur l'image

 

Épitaphe.
I. M. N.

 

Plus souple à dénouer mes plis
Que le serpent n’ondule,
Ayant tous, ô Vénus Pendule,
Tes rites accomplis ;

 

Quand vint l’heure où le cœur se navre,
Et des fatals ciseaux,
Je mourus, comme les oiseaux,
Sans laisser de cadavre.

 

Paul-Jean Toulet

 

Les Contrerimes : poèmes
Édition Émile-Paul frères, 1929

Repost 0
Published by Janus - dans contrerimes
commenter cet article
23 novembre 2016 3 23 /11 /novembre /2016 00:28
L'Iris

arc dans la nuée au-dessus de la rivière de Morlaix photo Jalm, cliquez sur les liens

 

Les rayons du soleil se dardent sur l'enflure
D'un nuage opposé qui, rosoyant d'humeur,
Nous fera bientôt voir de l'Iris la voûture,
Peignant notre horizon de sa cambre lueur.

 

Ah ! la voici déjà, sa céleste présence
En bigarrant le ciel enfante divers ronds
Et découvre au soleil l'émail de sa naissance,
Qu'il a formé dardant sur elle ses rayons.

 

Elle fait d'un demi-rond seulement la ceinture
Dérobant la moitié de ce cercle à nos yeux,
Mélangeant ses couleurs de diverse peinture,
D'azur, de pourpre et d'or elle émaille les cieux.

 

Pierre de MARBEUF (1596-1645)
extrait de l'Iris

Repost 0
21 novembre 2016 1 21 /11 /novembre /2016 00:35
162ème roubaïate

pour en savoir plus cliquez sur Omar

 

O toi, dont la mystérieuse essence est impénétrable à l'intelligence,
toi qui ne te soucies pas plus de notre obéissance que de nos fautes,
je suis ivre de péchés, mais la confiance que j'ai en toi me rend la raison.
Je veux dire par là que je compte sur ta miséricorde.

 

Omar Khayyam (1046-1131) les roubaïates

Repost 0
Published by Janus - dans roubaïates
commenter cet article
18 novembre 2016 5 18 /11 /novembre /2016 00:20
27ème ascalaphogramme

hibou en tôle d'un marché de noël photo jalm, cliquez sur les liens

 

jusqu'au dernier jour de Samain
j'ai hanté la nuit de mon cri
et m'en voilà tout
embouti
je suis le hibou de Merlin

 

de Jean-Luc Aotret

 

Voilà le dernier ascalaphogramme de la saison, un grand MERCI à toutes et à tous pour vos contributions poétiques toujours aussi imaginatives.

Repost 0
Published by Janus - dans lune gibbeuse
commenter cet article
17 novembre 2016 4 17 /11 /novembre /2016 00:55
26ème ascalaphogramme

petit hibou d'un marché de noël photo Jalm, cliquez sur les liens

 

Quoi de plus gai qu'un chant d' oiseau,
Celui du merle ou du coucou,
Et même celui du hibou
Dans la nuit où l'effroi tient chaud.

 

Jakez

Repost 0
Published by Janus - dans lune gibbeuse
commenter cet article
16 novembre 2016 3 16 /11 /novembre /2016 00:56
25ème ascalaphogramme

petit hibou d'un marché de noël photo Jalm, cliquez sur les liens

 

Hiboux, cailloux, choux, genoux
Sont les exceptions à la règle
Mais ne soyez pas trop espiègle
En oubliant leur X malgré tout !...

 

Annie

Repost 0
Published by Janus - dans lune gibbeuse
commenter cet article
15 novembre 2016 2 15 /11 /novembre /2016 00:59
24ème ascalaphogramme

petit hibou marque-page photo Jalm, cliquez sur les liens

 

Si tu as peur dans la nuit noire
suis le hibou aux yeux de lynx
qu'il darde cool, pas tels le "Sphinx"...
ils te guideront vers l'espoir...

 

Claudie

Repost 0
Published by Janus - dans lune gibbeuse
commenter cet article

L'univers d'An Amzer

 

d'un clic sur l'image

le site
et son temporamètre
les jeux poétiques
  l'hobamage
tn Pont21le trouvère d'an amzer
trois lignes
Athénala feuille du temps
tn_FDT-1.jpg
l'édition de recueils
les publications bizarres
tn versblancdelailes partenaires
tn Radioévasionpages et blogs anamzeriens
tn_JPBoulic.jpg