Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
28 novembre 2013 4 28 /11 /novembre /2013 00:28

tn Femme de guerrier

femme de guerrier, cliquez sur l'image

 

Kim Vân Kiều

  (Vers 3247-3254, morale de l’histoire)

 

Có tài mà cậy chi tài,

Chữ tài liền với chữ tai một vần.

Đã mang lấy nghiệp vào thân,

Cũng đừng trách lẫn trời gần trời xa,

Thiện căn ở tại lòng ta,

Chữ tâm kia mới bằng ba chữ tài.

Lời quê chắp nhặt dòng dài

Mua vui cũng được một vài trống canh.

 

Nguyễn Du

(1765-1820)

 

Traduction par Dông Phong :

 

Quand vous avez du talent, ne vous y fiez pas,

Du talent au malheur, il n’y a qu’un pas.

Chacun de nous porte son karma en soi,

Ne reprochez rien au ciel qui a ses lois,

Le bien se trouve dans notre cœur seulement,

Le mot cœur vaut trois fois plus que le mot talent.

Ces propos vulgaires que de partout j’ai réunis

Vous amuseront peut-être pendant quelques veilles de la nuit.


Repost 0
27 novembre 2013 3 27 /11 /novembre /2013 00:41

tn contrerime15 La Nuit étoilée, 1889, Van Gogh, cliquez sur l'image

 

D’un noir éclair mêlés, il semble
que l’on n’est plus qu’un seul.
Soudain, dans le même linceul,
on se voit deux ensemble.

Près des flots aux chantants adieux
Dinard tient sa boutique…
ne pleure pas : d’être identique,
c’est un rêve des dieux.


   Paul-Jean Toulet
Les Contrerimes : poèmes
Édition Émile-Paul frères, 1929


Repost 0
Published by Janus - dans contrerimes
commenter cet article
26 novembre 2013 2 26 /11 /novembre /2013 00:23

tn Couliou3

"un poète au village" déambulation poétique de Lanildut, photo Danièle, cliquez sur l'image


Repost 0
Published by Janus - dans rimes en rives
commenter cet article
25 novembre 2013 1 25 /11 /novembre /2013 00:25

tn Roscoff

port de Roscoff phoo Jalm, cliquez sur l'image

 

Je suis né dans un port et depuis mon enfance
J’ai vu passer par là des pays bien divers.
Attentif à la brise et toujours en partance,
Mon cœur n’a jamais pris le chemin de la mer.

 

Jean de La Ville de Mirmont (1886-1914)

L’Horizon chimérique Recueil posthume 1920


Repost 0
24 novembre 2013 7 24 /11 /novembre /2013 00:06

pour en savoir plus sur Omar cliquez sur l'image  

 

O mon coeur ! agis comme si tout au monde était tien ;
imagine cette maison pourvue de toutes choses, soigneusement ornée,
et vis joyeux dans le domaine du désordre.
Pense t'y être assis deux ou trois jours, puis que tu te lèveras pour partir.

 Omar Khayyam (1046-1131) les roubaïates

Repost 0
Published by Janus - dans roubaïates
commenter cet article
23 novembre 2013 6 23 /11 /novembre /2013 00:52

tn neige2le lac des Ibis au Vésinet photo Jalm, cliquez sur l'image

 

J’ai demandé la vie aux somnolents hivers
Où les neiges aux cieux s’en vont comme des rêves
Et les houles roulant dans les brouillards amers
Ululent en mourant, le soir, au long des grèves !

Mais j’ai vu revenir les mêmes avenirs.
Les hivers ont neigé sur le sein de la terre,
Et les vieilles amours et les vieux souvenirs
De nouveau, fous d’effroi, sont morts dans le mystère.

 

Stuart Merrill
Les Gammes (vers)
Chez Vanier, 1887

Repost 0
Published by Janus - dans merrillades
commenter cet article
22 novembre 2013 5 22 /11 /novembre /2013 00:42

auteure née une année en 3 :

tn Corbeillecorbeille de fruit par le Caravage 1595, cliquez sur l'image 

 

Choisis-moi, dans les joncs tressés de ta corbeille,
Une poire d'automne ayant un goût d'abeille,
Et dont le flanc doré, creusé jusqu'à moitié,
Offre une voûte blanche et d'un grain régulier.
Choisis-moi le raisin qu'une poussière voile
Et qui semble un insecte enroulé dans sa toile.
Garde-toi d'oublier le cassis desséché,
La pêche qui balance un velours ébréché
Et cette prune bleue allongeant sous l'ombrage
Son oeil d'âne troublé par la brume de l'âge.
Jette, si tu m'en crois, ces ramures de buis
Et ces feuilles de chou, mais laisse sur tes fruits
S'entre-croiser la mauve et les pieds d'alouette
Qu'un liseron retient dans son fil de clochettes.

Cécile SAUVAGE (1883-1927)
Recueil : Tandis que la terre tourne

Repost 0
21 novembre 2013 4 21 /11 /novembre /2013 00:22
affiche de Théophile-Alexandre Steinlen
pour en savoir plus sur le chat noir cliquez sur l'image

Je sais faire des vers perpétuels. Les hommes
Sont ravis à ma voix qui dit la vérité.
La suprême raison dont j'ai fier, hérité
Ne se payerait pas avec toutes les sommes.
 
J'ai tout touché : le feu, les femmes et les pommes ;
J'ai tout senti : l'hiver, le printemps et l’été ;
J'ai tout trouvé, nul mur ne m'ayant arrêté.
Mais Chance, dis-moi donc de quel nom tu te nommes ?
 
Je me distrais à voir à travers les carreaux
Des boutiques, les gants, les truffes et les chèques
Où le bonheur est un suivi de six zéros.
 
Je m'étonne, valant bien les rois, les évêques,
Les colonels et les receveurs généraux
De n'avoir pas de l’eau, du soleil, des pastèques.


Charles Cros

recueil : Le collier de griffes


Repost 0
Published by Janus - dans le chat noir
commenter cet article
20 novembre 2013 3 20 /11 /novembre /2013 00:11

tn contrerime3 L'Allée des Alyscamps Paul Gauguin 1888, cliquez sur l'image

 

Trottoir de l’élysé’-palace
dans la nuit en velours
où nos cœurs nous semblaient si lourds
et notre chair si lasse ;

dôme d’étoiles, noble toit,
sur nos âmes brisées,
taxautos des champs-élysées,
soyez témoins ; et toi,

sous-sol dont les vapeurs vineuses
encensaient nos adieux —
tandis que lui perlaient aux yeux
ses larmes vénéneuses.

 

 Paul-Jean Toulet
Les Contrerimes : poèmes
Édition Émile-Paul frères, 1929

Repost 0
Published by Janus - dans contrerimes
commenter cet article
19 novembre 2013 2 19 /11 /novembre /2013 00:55

tn Raymond2

"un poète au village" déambulation poétique de Lanildut, photo Danièle, cliquez sur l'image

Repost 0
Published by Janus - dans rimes en rives
commenter cet article

L'univers d'An Amzer

 

d'un clic sur l'image

le site
et son temporamètre
les jeux poétiques
  l'hobamage
tn Pont21le trouvère d'an amzer
trois lignes
Athénala feuille du temps
tn_FDT-1.jpg
l'édition de recueils
les publications bizarres
tn versblancdelailes partenaires
tn Radioévasionpages et blogs anamzeriens
tn_JPBoulic.jpg