Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
23 septembre 2014 2 23 /09 /septembre /2014 00:45

tn contrerime4 Arlésiennes par Paul Gauguin en 1888, cliquez sur l'image

 

Comme à ce roi laconien
près de sa dernière heure,
d’une source à l’ombre, et qui pleure,
Fauste, il me souvient ;

de la nymphe limpide et noire
qui frémissait tout bas
— avec mon cœur-quand tu courbas
tes hanches, pour y boire.

 

 Paul-Jean Toulet
Les Contrerimes : poèmes
Édition Émile-Paul frères, 1929


Repost 0
Published by Janus - dans contrerimes
commenter cet article
22 septembre 2014 1 22 /09 /septembre /2014 00:28

tn Toscane5Ponte vecchio à Florence photo YLT, cliquez sur l'image

 

Sur le Pont Vieux qui s’illumine
Emerveillés, les passants flânent,
Comme un monôme qui chemine
Sous le ciel d’été en Toscane…

Jakez


Repost 0
Published by Janus - dans italitude
commenter cet article
21 septembre 2014 7 21 /09 /septembre /2014 00:58

tn Raymond7"un poète au village" déambulation poétique de Lanildut, photo Danièle, cliquez sur l'image

Repost 0
Published by Janus - dans rimes en rives
commenter cet article
20 septembre 2014 6 20 /09 /septembre /2014 00:47
affiche de Théophile-Alexandre Steinlen
pour en savoir plus sur le chat noir cliquez sur l'image

Quand elle était p’tite
Le soir elle allait
A Saint’-Marguerite
Où qu’a s’dessalait :
Maint’nant qu’elle est grande,
Ell’ marche le soir
Avec ceux d’la bande
À Richard-Lenoir

Aristide Bruant
(1851-1925)
extrait de "Nini Peau d’Chien"

Repost 0
Published by Janus - dans le chat noir
commenter cet article
19 septembre 2014 5 19 /09 /septembre /2014 00:23

auteur né une année en 4 :

tn Orage

orage en Bourgogne photo Jalm, cliquez sur l'image 

 

Dans l'instant, le ciel se couvre :
Un voile épais noircit l'air,
Et du nuage qui s'ouvre
Sortent la foudre et l'éclair :
Nise éperdue et tremblante,
Tient son amant dans ses bras,
Et la flèche étincelante
Donne à tous deux le trépas.

Nicolas-Germain LÉONARD (1744-1793)
extrait de l'orage

Repost 0
18 septembre 2014 4 18 /09 /septembre /2014 00:26

tn vieuxhêtrefrondaison de hêtre en automne photo Jalm, cliquez sur l'image


Pendant que gronde la tempête
Qui lui brise nombre de branches,
Jamais son vieux tronc ne flanche,
Même s’il doit courber la tête.

Grinçant dans le soir, notre hêtre
Sous les rafales se balance
Et offre aux vents sa résistance,
Fier d’avoir été et d’être.

Tiens bon, ô arbre bien-aimé,
Car si par malheur tu nous manques,
Le jardin sera dépeuplé.

Je sais, tout est impermanent,
Mais ta présence est importante
En ce monde empli de tourments.

Dông Phong
Quiberon, 31.8.2014

Repost 0
17 septembre 2014 3 17 /09 /septembre /2014 00:07

tn contrerime18 oliviers par Van Gogh en 1889, cliquez sur l"image

 

Un Jurançon 93
aux couleurs du maïs,
et ma mie, et l’air du pays :
que mon cœur était aise.

Ah, les vignes de Jurançon,
se sont-elles fanées,
comme ont fait mes belles années,
et mon bel échanson ?

Dessous les tonnelles fleuries
ne reviendrez-vous point
à l’heure où Pau blanchit au loin
par delà les prairies ?

     Paul-Jean Toulet
Les Contrerimes : poèmes
Édition Émile-Paul frères, 1929


Repost 0
Published by Janus - dans contrerimes
commenter cet article
16 septembre 2014 2 16 /09 /septembre /2014 00:12

tn Toscane4le fleuve Arno à Florence photo YLT, cliquez sur l'image

 

Le long des berges florentines
Les croyants avec les profanes,
Ont le regard qui s’enlumine
Sous le ciel d’été en Toscane.

 

Jakez


Repost 0
Published by Janus - dans italitude
commenter cet article
15 septembre 2014 1 15 /09 /septembre /2014 00:39

pour en savoir plus sur Omar cliquez sur l'image

 

Jusqu'à quand aurons-nous à rougir de l'injustice des autres ?
Jusqu'à quand brûlerons-nous dans le feu de ce monde insipide ?
Lève-toi, bannis loin de toi le chagrin de ce monde, si tu es homme ;
c'est aujourd'hui fête, viens, buvons le vin couleur de rose.


  Omar Khayyam (1046-1131) les roubaïates

Repost 0
Published by Janus - dans roubaïates
commenter cet article
30 août 2014 6 30 /08 /août /2014 00:46

tn pluie1La cordelle sur la colline de Vézelay photo Jalm, cliquez sur l'image

 

C’est la pluie, comme un frais pardon,
Sur la route qui poudroie au soleil,
Et parmi les jardins de ce printemps vermeil,
C’est le tintement clair des gouttes qui font
Des ronds dans l’eau glauque des citernes.

Sur les collines les nuages roses cernent
Amoureusement le léger horizon
Comme des lèvres humides d’anges.

 

 Stuart Merrill
Une Voix dans la Foule : poèmes
extrait de Foi
Mercure de France, 1909

 

Temps-Pestif va être en vacances durant les deux prochaines semaines, car Janus s'en va à nouveau compter les escargots du côté des chemins de Bourgogne. Merci de votre fidélité, malgré cette publicité très intempestive qui squate désormais notre blog sans que nous l'ayons désirée. J'en suis vraiment désolé, mais je crains que ce soit malheureusement le prix à payer pour être publié dans les conditions actuelles... à bientôt !

Repost 0
Published by Janus - dans merrillades
commenter cet article

L'univers d'An Amzer

 

d'un clic sur l'image

le site
et son temporamètre
les jeux poétiques
  l'hobamage
tn Pont21le trouvère d'an amzer
trois lignes
Athénala feuille du temps
tn_FDT-1.jpg
l'édition de recueils
les publications bizarres
tn versblancdelailes partenaires
tn Radioévasionpages et blogs anamzeriens
tn_JPBoulic.jpg