Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
18 juin 2007 1 18 /06 /juin /2007 00:19

Nuage suspendu
En pause sur le temps
En attente éperdue
D'une rose des vents

Jacques Premel-Cabic
Quatrains aquatiques éditions An Amzer

Entrepoésies

Le grrrrand concours d'An Amzer Poésies

pour le palmarès 2006, cliquer sur la photo

Qu’attendons-nous de vous ?
Des poésies, une nouvelle, un conte… ou tout ce qui sortira de votre imagination débridée. Attention, chaque envoi ne doit pas dépasser trois pages. La date limite de participation est repoussée jusqu'au 20 juillet 2007. Nous demandons trois exemplaires de chaque envoi. Trucs bizarres acceptés.
Comment faire ?
Sitôt que vous avez imaginé votre texte : Reporter en haut et à gauche de chaque page un code de cinq lettres et de trois chiffres Indiquer le code sur une enveloppe fermée contenant vos nom, prénom et coordonnées Frais de participation au concours : 8 euros Joindre une enveloppe timbrée pour l’envoi du palmarès Si vous désirez participer plusieurs fois au concours, il vous faut un code différent pour chaque œuvre et régler chaque fois les frais de participation.
Que gagne-t-on ?
Un carambolage poétique : les œuvres des lauréats seront publiées, tous genres confondus, dans un recueil édité par les Éditions An Amzer. Chaque lauréat en recevra un exemplaire. Une joyeuse remise des prix par un brumeux dimanche de novembre à Brest, pour celles et ceux qui auront la possibilité de nous rendre visite. Des textes seront choisis, par ailleurs, pour être publiés dans l’une des éditions de la revue semestrielle An Amzer.

Nb : la participation au présent concours vaut acceptation par l’auteur
d’une éventuelle publication de l’un ou de plusieurs de ses textes
présentés.

 

Partager cet article
Repost0
31 mai 2007 4 31 /05 /mai /2007 00:56

écrit le 30 MAI 1932

Il n'y a plus que toi et moi dans la mansarde
Mon père
Les murs sont écroulés
La chair s'est écroulée
Des gravats de ciel bleu tombent de tous côtés
Je vois mieux ton visage
Tu pleures
Et cette nuit nous avons le même âge
Au bord des mains qu'elle a laissées

Dix heures
La pendule qui sonne
Et le sang qui recule
II n'y a plus personne
Maison fermée
Le vent qui pousse au loin une étoile avancée

Il n'y a plus personne
Et tu es là
Mon père
Et comme un liseron
Mon bras grimpe à ton bras
Tu effaces mes larmes
En te brûlant les doigts

René Guy Cadou (1920-1951)


Partager cet article
Repost0
30 mai 2007 3 30 /05 /mai /2007 06:19

Quand déjà pétillait et flambait le bûcher,
Jeanne qu'assourdissait le chant brutal des prêtres,
Sous tous ces yeux dardés de toutes les fenêtres
Sentit frémir sa chair et son âme broncher.

Et semblable aux agneaux que revend au boucher
Le pâtour qui s'en va sifflant des airs champêtres,
Elle considéra les choses et les êtres
Et trouva son seigneur bien ingrat et léger.

" C'est mal, gentil Bâtard, doux Charles, bon Xaintrailles,
De laisser les Anglais faire ces funérailles
A qui leur fit lever le siège d'Orléans. "

Et la Lorraine, au seul penser de cette injure,
Tandis que l'étreignait la mort des mécréants,
Las ! pleura comme eût fait une autre créature.

Paul VERLAINE (1844-1896) 
(Recueil : Jadis et naguère)

Partager cet article
Repost0
27 mai 2007 7 27 /05 /mai /2007 02:39

sculpture de Valérie Le Gall

JEU DU HAIKU

Vous criez dans le désert
En êtes-vous sûr ?
Dans ce désert d'autres crient.

J'ai comme une idée en l'air
Elle peut retomber
Pourvu que ce soit sur moi.

Il se perd dans ses pensées
Ses pensées le perdent
Parties réfléchir ailleurs
Dans le désert.

Deux vrais amis
Se regardent et sourient
Joyeux de leur silence.

Roger GICQUEL "Retourné" Ed. Skol Vreiz

Partager cet article
Repost0
26 mai 2007 6 26 /05 /mai /2007 02:37

Et quand tu lis
ce sont les mots

qui te regardent


Dominique Grandmont "l'air est cette foule" Dumerchez, 1996

Partager cet article
Repost0
25 mai 2007 5 25 /05 /mai /2007 02:33


L'adieu

J'ai cueilli ce brin de bruyère
L'automne est morte souviens-t'en
Nous ne nous verrons plus sur terre
Odeur du temps Brin de bruyère
Et souviens-toi que je t'attends

Apollinaire

Partager cet article
Repost0
21 mai 2007 1 21 /05 /mai /2007 00:57



à l'Ondine

Je te prendrai dans l’émotion des landes
muettement tu embrasseras ma terre
Je te prendrai dans la clarté des fontaines
avidement je te boirai
Tu portes mes amours mauves
dans la source des prunelles
écoute
les ajoncs et les plantes
vont chanter pour nous deux
la nuit fertile, la plage fraternelle
Nous referons cette Cornouaille mortelle
secrètement
dans le lit des hautes herbes
je te prendrai dans la grange verte
et ton corps aux semences mélangé
concevra tout un pays de fougères
et de genêts.
Ma belle amie sur la grève allongée
comme moi désire la mer
laisse-toi chavirer sous le vent des navires

Xavier Grall (1930-1981)
extrait de "C'était hier et c'est demain", éd. Seghers, 2004

Partager cet article
Repost0
20 mai 2007 7 20 /05 /mai /2007 01:45

"Si toute vie va inévitablement vers sa fin
nous devons durant la nôtre, la colorier
avec nos couleurs d'amour et d'espoir"

Marc Chagall (1887-1985)

Partager cet article
Repost0
18 mai 2007 5 18 /05 /mai /2007 01:48

Le grrrrand concours d'An Amzer Poésies

pour le palmarès 2006, cliquer sur la photo

Qu’attendons-nous de vous ?
Des poésies, une nouvelle, un conte… ou tout ce qui sortira de votre imagination débridée. Attention, chaque envoi ne doit pas dépasser trois pages. La date limite de participation est fixée au 30 juin 2007. Nous demandons trois exemplaires de chaque envoi. Trucs bizarres acceptés.
Comment faire ?
Sitôt que vous avez imaginé votre texte : Reporter en haut et à gauche de chaque page un code de cinq lettres et de trois chiffres Indiquer le code sur une enveloppe fermée contenant vos nom, prénom et coordonnées Frais de participation au concours : 8 euros Joindre une enveloppe timbrée pour l’envoi du palmarès Si vous désirez participer plusieurs fois au concours, il vous faut un code différent pour chaque œuvre et régler chaque fois les frais de participation.
Que gagne-t-on ?
Un carambolage poétique : les œuvres des lauréats seront publiées, tous genres confondus, dans un recueil édité par les Éditions An Amzer. Chaque lauréat en recevra un exemplaire. Une joyeuse remise des prix par un brumeux dimanche de novembre à Brest, pour celles et ceux qui auront la possibilité de nous rendre visite. Des textes seront choisis, par ailleurs, pour être publiés dans l’une des éditions de la revue semestrielle An Amzer.

Nb : la participation au présent concours vaut acceptation par l’auteur
d’une éventuelle publication de l’un ou de plusieurs de ses textes
présentés.


Partager cet article
Repost0
16 mai 2007 3 16 /05 /mai /2007 01:03

"De soi seul remplir sa maison,
en sortir suivant la saison"

Jules Renard (1864-1910)

Partager cet article
Repost0

L'univers d'An Amzer

 

d'un clic sur l'image

le site
et son temporamètre
les jeux poétiques
  l'hobamage
tn Pont21le trouvère d'an amzer
trois lignes
Athénala feuille du temps
tn_FDT-1.jpg
l'édition de recueils
les publications bizarres
tn versblancdelailes partenaires
tn Radioévasionpages et blogs anamzeriens
tn_JPBoulic.jpg