Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
21 octobre 2007 7 21 /10 /octobre /2007 00:34

Saint Michel de Braspart photo Jalm

Petit nuage, à Vénaco
Pourquoi t'es-tu donc arrêté,
Avant le grand Monte d'Oro
Tu paraissais bien fatigué.
 
Tu-t'es posé sur un ancrage
En équilibre sur le temps,
Dans ton pays, même un nuage
Plastronne d'un air indolent.
 
Je t'ai veillé pendant des heures
Bien essayé de t'énerver,
De te sortir de ta torpeur
Je n'ai pas su te réveiller.
 
Je t'ai laissé vivre ta nuit
En hypnose sous les étoiles,
En priant bien le Saint-Esprit
Afin que tu hisses les voiles.
 
Le lendemain, au point du jour
J'ai balayé le matin bleu,
Tu t'étais remis en parcours
Sous le bon vent, vers d'autres cieux.....
 
......A moins qu' en perles d'eau tombées
Sur l'herbe tendre du chemin,
La triste pluie, ingrate ondée,
Ne t'ait conduit vers ton destin.
 
Jacques Prémel-Cabic

Partager cet article
Repost0
20 octobre 2007 6 20 /10 /octobre /2007 01:04

Bords de l'Odet, Tro Arvorig photo Jalm

Le soleil s'est couché ce soir dans les nuées

Le soleil s'est couché ce soir dans les nuées.
Demain viendra l'orage, et le soir, et la nuit ;
Puis l'aube, et ses clartés de vapeurs obstruées ;
Puis les nuits, puis les jours, pas du temps qui s'enfuit !

Tous ces jours passeront; ils passeront en foule
Sur la face des mers, sur la face des monts,
Sur les fleuves d'argent, sur les forêts où roule
Comme un hymne confus des morts que nous aimons.

Et la face des eaux, et le front des montagnes,
Ridés et non vieillis, et les bois toujours verts
S'iront rajeunissant ; le fleuve des campagnes
Prendra sans cesse aux monts le flot qu'il donne aux mers.

Mais moi, sous chaque jour courbant plus bas ma tête,
Je passe, et, refroidi sous ce soleil joyeux,
Je m'en irai bientôt, au milieu de la fête,
Sans que rien manque au monde, immense et radieux !

Victor HUGO (1802-1885) 
(Recueil : Les feuilles d'automne)

Partager cet article
Repost0
19 octobre 2007 5 19 /10 /octobre /2007 00:16

site du Stangala, Tro Arvorig photo Jalm

Qu'on me donne la vie que je veux,
Que près de moi le torrent coule.
Qu'on me donne en haut le ciel joyeux
Et devers moi les chemins loin de la foule.
Un lit dans les buissons pour voir les étoiles,
Le pain que je trempe dans la rivière
Pour un homme comme moi c'est la vie,
A jamais c'est la vie.

Que le coup s'abatte tôt ou tard,
Que ce qui doit être soit;
Qu'on me donne la face de la terre
Et la route devant moi.
Je ne cherche richesse, espoir ni amour,
Ni véritable ami;
Tout ce que je cherche, c'est le ciel en haut
Et la route sous mes pas.

Ou bien que l'automne s'abatte sur moi
Dans les champs où je flâne,
L'automne qui rend muet l'oiseau sur l'arbre
Et mord les doigts bleuis.
Blanc comme la farine est le champ givré
Chaud est le refuge de l'âtre
Je ne cèderai pas à l'automne,
Et même pas à l'hiver !

Qu'on me donne la vie que je veux,
Que près de moi le torrent coule...

R.L. Stevenson, traduction Claude Kosmann

 

Partager cet article
Repost0
18 octobre 2007 4 18 /10 /octobre /2007 00:14

Gulvain, Tro Arvorig photo Jalm

La couleur locale

Comme il est beau ce petit paysage
Ces deux rochers ces quelques arbres
et puis l'eau et puis le rivage
comme il est beau
Très peu de bruit un peu de vent
et beaucoup d'eau
C'est un petit paysage de Bretagne
il peut tenir dans le creux de la main
quand on le regarde de loin
Mais si on s'avance
on ne voit plus rien
on se cogne sur un rocher
ou sur un arbre
on se fait mal c'est malheureux
Il y a des choses qu'on peut toucher de près
d'autres qu'il vaut mieux regarder d'assez loin
mais c'est bien joli tout de même
Et puis avec ça
le rouge des roses rouges et le bleu des bleuets
le jaune des soucis le gris des petits gris
toute cette humide et tendre petite sorcellerie
et le rire éclatant de l'oiseau paradis
et ces chinois si gais si tristes et si gentils…
Bien sûr
c'est un paysage de Bretagne
un paysage sans roses roses
sans roses rouges
un paysage gris sans petit gris
un paysage sans chinois sans oiseau paradis
Mais il me plaît ce paysage-là
et je peux bien lui faire cadeau de tout cela
Cela n'a pas d'importance n'est-ce pas
et puis peut être que ça lui plaît
à ce paysage-là
La plus belle fille du monde
ne peut donner que ce qu'elle a
La plus belle fille du monde
je la place aussi dans ce paysage-là
et elle s'y trouve bien
elle l'aime bien
Alors il lui fait de l'ombre
et puis du soleil
dans la mesure de ses moyens
et elle reste là
et moi aussi je reste là
près de cette fille-là
A côté de nous il y a un chien avec un chat
et puis un cheval
et puis un ours brun avec un tambourin
et plusieurs animaux très simples dont j'ai oublié le nom
Il y a aussi la fête
des guirlandes des lumières des lampions
et l'ours brun tape sur son tambourin
et tout le monde dans une danse
tout le monde chante une chanson.

Jacques Prévert (Spectacle, 1949)
 

Partager cet article
Repost0
17 octobre 2007 3 17 /10 /octobre /2007 00:16

Penvernic, Tro Arvorig photo Jalm

J'aime le chant de l'automne
Son souffle sur la feuillée,
Dans la forêt qui marmonne
Sa complainte mordorée.

Jacques Premel-Cabic

Partager cet article
Repost0
15 octobre 2007 1 15 /10 /octobre /2007 00:47

Le bois de Luzigou, Tro Arvorig photo Jalm

LA VIGNE NUE

Une à une elles tombent, au moindre souffle d’air
Les jaunes toujours vives, mais cachant leurs blessures
Se mêlant à leurs sœurs, les rouges comme des fruits mûrs
La vigne vierge se dénude, et c’est le temps des pierres

Puis le vent se fait dur et arrache les tenaces
Celles qui ne savent pas que la fin est si proche
Et la pluie se fait drue, les condamnant sans grâce
A se coller au sol auquel elles se raccrochent.

Elles deviendront abris de bestioles craintives
De tendres tapis rouille où  je pose mes pas,
Où les derniers pétales, des roses encore tardives
Seront gouttes de sang pour l’ultime trépas.

La terre reprend ses droits, après avoir donné
Elle se nourrit des siens, pour en parfaire l’éclat
Feuilles d’automne vaincues, qu’octobre a sacrifiées
Eteignent en silence leur lumière ici-bas..

Chantal

Partager cet article
Repost0
14 octobre 2007 7 14 /10 /octobre /2007 00:50

Voici un texte de Marie Ravenel, basse normande, meunière et poète :

Chêne de la Moudarne, Via Lemovicensis photo Jalm

Ce vieux chêne aux mille étages
Loge encor dans ses contours
Dieu sait combien de ménages
De ces charmants troubadours.

Soyez tous dans l'allégresse,
Doux ménestrels du Seigneur :
Je vous aime avec tendresse,
Comme au jour de mon bonheur.

Mais que ma présence
Ne vous fasse pas
Rompre le silence
Pour me plaire, hélas !

Le chagrin m'amène
sous ce toit d'ébène,
L'oubli est bien doux :
Oiseaux taisez-vous,
J'aime mieux ma peine.

Marie Ravenel (1811-1893)
extrait de Tristesse III Poésies
éd. Les Cahiers Fermanvillais

Partager cet article
Repost0
12 octobre 2007 5 12 /10 /octobre /2007 00:30

Après être allé visiter l'exposition PRIMITIFS à l'abbaye de Daoulas

pour aller à l'abbaye de Daoulas, cliquez sur l'image

Mi figue mi raisin creusant
mes rides d'un marmonnement
je m'amuse en identifiant
les acteurs dans le carnaval.
Car tous vous arborez des masques
même si vous n'en savez rien
je les soulève plaisamment
mais parfois le sang dégouline.

Michel Butor

Partager cet article
Repost0
8 octobre 2007 1 08 /10 /octobre /2007 00:57

Poème d'un fokloriste nivernais glané au détour d'un rue de Clamecy :

Clamecy - Lemovicensis photo Jalm

Vieille ville des flotteurs fière
De ta belle et grande rivière
De ton église à haute tour
Dans les caprices de tes rues
Que de surprises apparues
Aux curieux qui les parcourent
Pignons, clochetons et tourelles
Murs surplombant sur des poutrelles
Portails, frontons, vieux coins de cours.

Achille Millien (1838-1927)

Partager cet article
Repost0
7 octobre 2007 7 07 /10 /octobre /2007 00:15

Après avoir été voir "en attendant Godot" du grand Samuel :

imagine si ceci
un jour ceci
un beau jour
imagine
si un jour
un beau jour
ceci
cessait
imagine

Samuel Beckett

Poèmes suivi de Mirlitonnades, LES EDITIONS DE MINUIT 1978

Partager cet article
Repost0

L'univers d'An Amzer

 

d'un clic sur l'image

le site
et son temporamètre
les jeux poétiques
  l'hobamage
tn Pont21le trouvère d'an amzer
trois lignes
Athénala feuille du temps
tn_FDT-1.jpg
l'édition de recueils
les publications bizarres
tn versblancdelailes partenaires
tn Radioévasionpages et blogs anamzeriens
tn_JPBoulic.jpg