Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
11 février 2008 1 11 /02 /février /2008 00:53
undefinedchâteau de Tonquédec photo Jalm

les vieilles pierres espiègles
se voilent de verdure vive :
ébahies les tours

Ólöf
 
Partager cet article
Repost0
10 février 2008 7 10 /02 /février /2008 00:30
undefinedCarl  Larsson  (1853-1919)

la neige sans fin glisse, glisse
le long des monts silencieux
la neige est douce, lisse, lisse
des ailes d'ange glissent des cieux
la neige aux doux reflets tapisse
d'une caresse forêts et bois
la neige sans fin tisse, tisse
ses voiles et dentelles de joie...

Marie-Thérèse Hachet
Partager cet article
Repost0
6 février 2008 3 06 /02 /février /2008 00:09
Après avoir rencontré Hélène Cadou à Nantes le 26 janvier dernier :

undefinedSite de Saint Cado à Belz photo Elga

Une autre fois
Ce fut le mimosa
Dans sa gloire

Qui résumait toute une vie
Derrière la grille

Le soir venu
Vous me parliez au téléphone
Comme jamais

L'enfant avait oublié
Son jouet fétiche
Sous la tonnelle

Et vous me redisiez
Nos promenades au long des côtes

Le bruit du vent
Et ses injures
Qui fracturaient votre sommeil

Hélène CADOU
"De la pussière et de la grâce"

Partager cet article
Repost0
4 février 2008 1 04 /02 /février /2008 00:57
undefinedSaint Martin de Ré photo Jalm

survolée à tire-d'aile

l'île ensoleillée :
l'oeil émerveillé
les anges s'interpellent

Ólöf

Partager cet article
Repost0
3 février 2008 7 03 /02 /février /2008 00:35
undefinedallée couverte de Bodermohed lac de Guerlédan photo Jalm

Sous la claire  lune ronde aux zébrures d’argent
Virevoltent les sylphides montant comme par magie
Des herbes de la lande en guirlandes infinies
Tout un peuple ce soir célèbre le nouvel an.

L’hiver marque la terre de sa froidure blanche
Et le vent qui s’engouffre entre les arbres maigres
Avec force et  passion s’enroule autour des branches
Quand il ne faiblit pas dans une bise aigre…

Qu’importe le temps contraire à ceux qui se réjouissent
De la nouvelle lumière qui chaque jour s’accroît
En une aube plus précoce aux fins rayons  de soie
Auxquels  mille et mille vies y puisent et se nourrissent.

La Nature fête Imbolc  où tout est purifié
Sous l’égide de Brigid  et de Belisama
Recevant les offrandes des futurs initiés
Et les Druides en cercle bénissent l’eau de joie…
 
Chantal Duros
Mémoires d’Avalon - Les Lueurs d’Imbolc
Partager cet article
Repost0
1 février 2008 5 01 /02 /février /2008 00:26
undefinedSienne photo Jalm

“Je suis Elle
Qui est l’élément naturel
Mère de toutes choses,
Maîtresse et gouvernante
De tous les éléments,
La première descendance des mondes,
Chef des pouvoirs divins,
Reine de tous qui est dans l’autre monde
Le principal d’entre eux
Ce qui demeure ci-dessus,
Manifestée seul
Et sous une forme
De tous les Dieux et Déesses”

Lucius Apulée
"l'âne d'or ou les métamorphoses" livre XI
Partager cet article
Repost0
30 janvier 2008 3 30 /01 /janvier /2008 00:24
undefinedextrait de la  tapisserie de Marianne Stokes "Ehret die Frauen" Whitworth Art Gallery Manchester

Votre pas, elle guettera
Chevalier si vaillant à coeur..
Tremblant d'une feinte pudeur,
Le vert laurier en rosira..

Danièle

Partager cet article
Repost0
27 janvier 2008 7 27 /01 /janvier /2008 00:14
undefinedVallée du Kam photo Jalm

Rétro

Devant ce bouillonnement du temps
Chariant cet instant jaillissant si fugace,
On souhaiterait s'agripper, naïveté d'enfant,
Aux branches du passé ombrageant le courant.

Mais confié aux bon soin du souvenir,
Le vécu évoqué nous fait reverdir :
A chacun son passé singulier ;
Et vieillissant aussi, le coeur se complait
A voir aujourd'hui plus que parfait
Ce passé parfois même décomposé.

François Gautier (Arradon)
revue An Amzer n°32 mai 2003
Partager cet article
Repost0
26 janvier 2008 6 26 /01 /janvier /2008 00:12
undefinedLandévennec photo elga

Je sais que tu m'as inventée
Que je suis née de ton regard
Toi qui donnais la lumière aux arbres
Mais depuis que tu m'as quittée
Pour un sommeil qui te dévore
Je m'applique à te redonner
Dans le nid tremblant de mes mains
Une part de jour assez douce
Pour t'obliger à vivre encore

Hélène Cadou (cueilli dans "Le bonheur du jour" 1956)
Partager cet article
Repost0
21 janvier 2008 1 21 /01 /janvier /2008 00:48
undefinedAgnès Sorel en vierge allaitante de Jean Fouquet (1450)
Koninklijk Museum voor Schone Kunsten, Antwerp

Près de ma dame et loing de mon vouloir,
Plain de desir et crainte tout ensemble,
Le cueur me fault et le parler me tremble,
Quant dire doy ce que me fault vouloir.

Je dis : Belle, vous me faites douloir,
Mais au besoing crainte mon propos m'emble*
Pres de ma dame et loing de mon vouloir.

Or ay je mis toutes a nonchaloir
Pour une seule a qui tout bien s'assemble.
Oseray je me desbucher du tremble,
Pour requerir ce qui me pretes valoir
Pres de ma dame et loing de mon vouloir ?

(*) me ravit
 Alain CHARTIER (1385-1433)
Partager cet article
Repost0

L'univers d'An Amzer

 

d'un clic sur l'image

le site
et son temporamètre
les jeux poétiques
  l'hobamage
tn Pont21le trouvère d'an amzer
trois lignes
Athénala feuille du temps
tn_FDT-1.jpg
l'édition de recueils
les publications bizarres
tn versblancdelailes partenaires
tn Radioévasionpages et blogs anamzeriens
tn_JPBoulic.jpg