Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
12 mai 2008 1 12 /05 /mai /2008 00:55
cygne sur l'Elorn phto Jalm

à ma fille

Ma lande mon enfant ma bruyère
Ma réelle mon flocon mon genêt,
Je te regarde demain t’emporte 
Où je ne saurais aller.

Ma bleue mon avril ma filante
Ma vie s'éloigne à reculons,
A toi les oiseaux et la lampe
A toi les torches et le vent.

Mon cygne mon amande ma merveille
A toi l'impossible que j'aimais
A toi la vie, sel et soleil,
A toi, brève invitée.

Andrée Chédid



Partager cet article
Repost0
15 mars 2008 6 15 /03 /mars /2008 00:34
undefinedRoz Melec Daoulas photo Jalm

Bel Arbre en solitude
Sur un flot d'herbe vagues,
Penses-tu au printemps à venir
Ou à tes jours peut-être comptés,
Qu'attends-tu après un hiver
De froidure et de pluie,
La jubilation de la sève nouvelle,
La gaité du bourgeon qui éclate,
Le frisson du merle funambule
Sur tes branches balancelles,
Ou les pas en tocsin
Des hommes décidés
Qui viendront te blesser à mort
Pour laisser place nette...

Jacques Prémel-Cabic
extrait d'Attente revue An Amzer n°39
Novembre 2006
Partager cet article
Repost0
14 mars 2008 5 14 /03 /mars /2008 00:09
undefinedsur la route de Navarrenx Via Podiensis photo YLT

Sur des chemins qui s'acheminent,
Deux pèlerins en pèlerine :
Ils n'ont aucun trésor sinon
Leur âme claire et leur bâton
Et dans le fond de l'escarcelle,
Des noix et du pain pêle-mêle
Avec une flûte en roseau,
Un gobelet et un couteau...

Frédéric Lusson
extrait de "La chanson des deux pèlerins"
Partager cet article
Repost0
12 mars 2008 3 12 /03 /mars /2008 00:12
undefinedLe mont Saint Michel photo Jalm

Le ciel était gris mais différent. Ce n'était pas le ciel mouvant, plein de dos de nuages et de poils de pluies, des jours d'habitude, le ciel pèlerin qui embourbe les garennes, c'était un pelage uniforme et lumineux, immobile et tremblant de froid.

Louis Grall
Le voleur d'étoiles
Editions Bretagne
Partager cet article
Repost0
10 mars 2008 1 10 /03 /mars /2008 00:11
undefinedvallée du Kam photo Jalm

Vent âpre et combatif s'imposant par saccades
Emplissant l'atmosphère d'une senteur soûlante
Glaçant les mains rougies lors d'une courte promenade
Parcourant l'air ambiant d'une mélodie sifflante.

Pluie douce et serrée brouillant le paysage
Tel un écran opaque en une fine résille
Glissant un paravent quand nature s'habille
Pour un printemps nouveau en fringant équipage.

Gel dur et froid palpable, flocons de neige tardive
Cristallisant les feuilles en émeraudes luisantes
Pénétrant dans la terre comme une lame incisive
Jusqu'aux entrailles plongeant sa marque résistante.

Le fougueux Mars assume sa vigueur guerrière
Ses humeurs variant en quotidiens combats,
Un sang nouveau circule dans les vertes artères
Croisant fer avec feu dans un unique éclat.

Chantal
Partager cet article
Repost0
9 mars 2008 7 09 /03 /mars /2008 00:48
undefinedrivière de La Mignonne à Daoulas photo Jalm

Les vieux de chez moi ont des îles dans les yeux
Leurs mains crevassées par les chasses marines
Et les veines éclatées de leurs pupilles bleues
Portent les songes des frêles brigantines

Les vieux de chez moi ont vaincu les récifs d'Irlande
Retraités, usant les bancs au levant des chaumières
Leurs dents mâchonnant des refrains de Marie Galante
Ils lorgnent l'horizon blanc des provendes hauturières

Les vieux de chez moi sont fils de naufrageurs
leurs crânes pensifs roulent les trésors inouïs
des voiliers brisés dans les goémons rageurs
et luisent leurs regards comme des louis !

Les vieux de chez moi n'attendent rien de la vie
ils ont jeté les ans, le harpon et la nasse
mangé la cotriade et siroté l'eau-de-vie
La mort peut les prendre, noire comme pinasse

Les vieux ne bougeront pas sur le banc fatigué
Observant le port, le jardin, l'hortensia
Ils diront simplement aux Jeannie, aux Maria
"Adieu les belles, c'est le branle-bas"

Et les femmes des marins fermeront leurs volets

Xavier GRALL, "La Sône* des pluies et des tombes", 1976

*la sône est un type de chanson bretonne, pour en savoir plus cliquez sur le mot
Partager cet article
Repost0
6 mars 2008 4 06 /03 /mars /2008 00:46
undefinedmusée Matisse le Cimiez  Nice photo Jalm

l'artiste doit
apporter toute
son énergie,
sa sincérité
et sa modestie
la plus grande
pour écarter
pendant son
travail les
vieux clichés.

Henri Matisse JAZZ
éd. Tériade 1947

Partager cet article
Repost0
5 mars 2008 3 05 /03 /mars /2008 00:22
ça y est, c'est parti pour l'édition 2008 du jeu des "Poétickets"

undefined
undefined
La porte chauffeur, la porte !
Refermez-la donc, chauffeur
Et faites donc en sorte
Que plus rien ici ne m’importe

Christophe Miossec

Vous avez rencontré au cours d'un voyage des personnages extraordinaires ou visité des lieux qui vous ont inspiré un petit poème, inscrirez le sur l'une des faces d’un ticket de bus composté ou sur un papier libre de la dimension d'un ticket de bus. N’oubliez pas de noter vos coordonnées sur l’autre face, votre âge si vous avez moins de onze ans, et déposez ce ticket avant le 22 mars dans l’une des urnes disponibles à Brest ou dans les environs, ou encore expédiez-le à An Amzer Poésies.

Un jury présidé par Christophe Miossec choisira dix lauréats dans la catégorie "Moins de onze ans" et dix lauréats dans la catégorie "Le reste du monde". Les deux premiers poèmes de chaque catégorie seront agrandis aux flancs des bus et circuleront en ville.
Partager cet article
Repost0
3 mars 2008 1 03 /03 /mars /2008 00:15
Texte glané aux Collettes, la maison de Pierre Auguste Renoir à Cagnes sur Mer :
undefinedLes Collettes photo Jalm

Tu forces des chemins
qu'aussitôt tu refermes
ou détournes
et rageusement
tu te cherches, tu sculptes tes formes,
torrent d'écorce aux vagues sans cesse renouées.
Prométhée suplicié par lui-même
tu crées la vie, tu crées le feu
de la terre et du ciel
dans le chaos ordonné de tes formes,
arbre d'humanité,
arbre où se mire l'homme.

René Latapie
extrait de "Les Oliviers de Renoir" Editions L’Ormaie
Partager cet article
Repost0
13 février 2008 3 13 /02 /février /2008 00:11
undefinedAber  Benoît photo Jalm

Surfant sur l'eau courante
Le rebond d'une truite
Sous la cible mouvante
Le poisson est en fuite

Jacques Premel-Cabic
Quatrains aquatiques
éd. An Amzer 2005


Partager cet article
Repost0

L'univers d'An Amzer

 

d'un clic sur l'image

le site
et son temporamètre
les jeux poétiques
  l'hobamage
tn Pont21le trouvère d'an amzer
trois lignes
Athénala feuille du temps
tn_FDT-1.jpg
l'édition de recueils
les publications bizarres
tn versblancdelailes partenaires
tn Radioévasionpages et blogs anamzeriens
tn_JPBoulic.jpg