Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
8 juin 2017 4 08 /06 /juin /2017 01:00
Haïku - printemps, encore un peu

 

Les azalées flamboient -

tout ce qui vit 

va vers la mort

 

 

Usuda Arô

Le poème court japonais d'aujourd'hui  Poésie / Gallimard

Repost 0
6 juin 2017 2 06 /06 /juin /2017 01:00
Ile - 6

 

 

Le déséquilibre du soir

s'enroule

autour des secrets de l'île

- confidences houleuses -

l'île devient multiple.

 

 

 

Chantal Couliou

Aux creux des îles - Edition SOC & FOC 

 

Repost 0
5 juin 2017 1 05 /06 /juin /2017 10:33
L'amour est cerise

Une fois n'est pas coutume 

En réponse aux commentaires de Marylène et Jakez

sur l'extrait du "Livre pour toi" de Marguerite Burnat -Provins,

il m'est revenu en mémoire la très jolie chanson de Jean Ferrat :

 

L'amour est cerise 

L'amour est cerise
Repost 0
Published by Yvette
commenter cet article
4 juin 2017 7 04 /06 /juin /2017 01:00
autoportrait

autoportrait

.../...

Les matins succombent sous les fleurs, les soirs sont gorgés de parfums (.../...)

J'ai jeté ma tunique inutile pour donner ma poitrine aux abeilles, mes doigts aux papillons.

Les feuilles jouent autour de mon visage et le geai m'a crié des folies en passant.

 

Es-tu jaloux, Sylvius ?

 

Le soleil m'a prise à la nuque, son corps de feu m'a possédée.

Maintenant, je sens croître dans mes entrailles un fruit lumineux d'été.

 

Marguerite Burnat-ProvinS

extrait de " Le livre pour toi" 

 

 

Repost 0
1 juin 2017 4 01 /06 /juin /2017 01:00
Haïku - printemps.. encore

 

Les hirondelles chavirent

appel d'air

         du nid sous la poutre

 

 

Alain Kervern

recueil " Terres des commencements" édition La Part Commune

 

Repost 0
30 mai 2017 2 30 /05 /mai /2017 00:49
Ile Tudy - photo d'Yvette

Ile Tudy - photo d'Yvette

 

Aujourd'hui je vous propose de découvrir

Flora Aurima-Devatine 

en cliquant sur le lien suivant vous pourrez l'écouter et la voir   :

 

A récifs frangeants

Repost 0
28 mai 2017 7 28 /05 /mai /2017 01:00
Tristesse
 

Louisa SIEFERT 

Recueil : "Rayons perdus"

Rentrez dans vos cartons, robe, rubans, résille !
Rentrez, je ne suis plus l’heureuse jeune fille
Que vous avez connue en de plus anciens jours.
Je ne suis plus coquette, ô mes pauvres atours !
Laissez-moi ma cornette et ma robe de chambre,
Laissez-moi les porter jusqu’au mois de décembre ;
Leur timide couleur n’offense point mes yeux :
C’est comme un deuil bien humble et bien silencieux,
Qui m’adoucit un peu les réalités dures.
Allez-vous-en au loin, allez-vous-en, parures !
Avec vous je sens trop qu’il ne reviendra plus,
Celui pour qui j’ai pris tant de soins superflus !
Quand vous et mon miroir voulez me rendre fière,
Retenant mal les pleurs qui mouillent ma paupière,
Sentant mon cœur mourir et l’appeler tout bas,
Je répète : « À quoi bon, Il ne me verra pas ! »

 

.../...( extrait)
 

Repost 0
26 mai 2017 5 26 /05 /mai /2017 10:56
1ère chanson

les alyscamps par Van Gogh, cliquez sur les liens

 

En Arles.


Dans Arle, où sont les Aliscams,
Quand l’ombre est rouge, sous les roses,
Et clair le temps,

 

Prends garde à la douceur des choses,
Lorsque tu sens battre sans cause
Ton cœur trop lourd ;

 

Et que se taisent les colombes :
Parle tout bas, si c’est d’amour,
Au bord des tombes.

 

Paul-Jean Toulet

Chansons, romances sans musique
Les Contrerimes : poèmes
Édition Émile-Paul frères, 1929

Repost 0
Published by Janus - dans contrerimes
commenter cet article
25 mai 2017 4 25 /05 /mai /2017 01:00
Haïku - printemps toujours

 

 

Fleur à fleur le papillon

paraît applaudir

l'air léger du jour

 

 

Thierry Poucet

recueil " haïku tôt tiré " éditions du copinage

 

je n'ai pas trouvé de lien à mettre pour Thierry Poucet, si l'un de vous en trouve , merci de me le communiquer par mail

Repost 0
24 mai 2017 3 24 /05 /mai /2017 06:43
169ème roubaïate

pour en savoir plus cliquez sur Omar

 

Ce que je demande c'est un flacon de vin de rubis,
une oeuvre de poésie, un instant de répit dans la vie et la moitié d'un pain.
Si avec cela je pouvais, ami, demeurer près de toi dans quelque lieu en ruine,
ce serait un bonheur préférable à celui d'un sultan dans son royaume.

 

Omar Khayyam (1046-1131) les roubaïates

Repost 0
Published by Janus - dans roubaïates
commenter cet article

L'univers d'An Amzer

 

d'un clic sur l'image

le site
et son temporamètre
les jeux poétiques
  l'hobamage
tn Pont21le trouvère d'an amzer
trois lignes
Athénala feuille du temps
tn_FDT-1.jpg
l'édition de recueils
les publications bizarres
tn versblancdelailes partenaires
tn Radioévasionpages et blogs anamzeriens
tn_JPBoulic.jpg