Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
10 février 2015 2 10 /02 /février /2015 00:47

pour en savoir plus sur Omar cliquez sur l'image  

 

Les soucis de ce monde nous sont plus légers qu'un grain d'orge.
Nous sommes heureux ! notre déjeuner est certain, le dîner point.
Nous sommes heureux ! Bien que rien n'arrive des cuisines,
nous n'importunons personne; quel bonheur est le nôtre !


Omar Khayyam (1046-1131) les roubaïates


Repost 0
Published by Janus - dans roubaïates
commenter cet article
30 janvier 2015 5 30 /01 /janvier /2015 00:54

 

tn contrerime8

les laveuses à Arles Paul Gauguin en 1888, cliquez sur l'image

 

Vous qui retournez du Cathai
par les messageries,
quand vous berçaient à leurs féeries
l’opium ou le thé.

Dans un palais d’aventurine
où se mourait le jour,
avez-vous vu Boudroulboudour,
princesse de la Chine,

plus blanche en son pantalon noir
que nacre sous l’écaille ?
Au clair de lune, Jean Chicaille,
vous est-il venu voir,

en pleurant comme l’asphodèle
aux îles d’Ouac-Wac,
et jurer de coudre en un sac
son épouse infidèle,

mais telle qu’à travers le vent
des mers sur le rivage
s’envole et brille un paon sauvage
dans le soleil levant ?

 

Paul-Jean Toulet
Les Contrerimes : poèmes
Édition Émile-Paul frères, 1929

 

Temps-pestif va être en vacances jusqu'au 9 février Janus s'en va se perdre dans la folle journée pour mieux se retrouver plus tard sur les bords de la jolie Vilaine, merci de votre fidélité à bientôt...

 

Repost 0
Published by Janus - dans contrerimes
commenter cet article
29 janvier 2015 4 29 /01 /janvier /2015 00:54

auteure née une année en 5 :

tn Tréflez

allée couverte de Créac'h Gallic à Goulven photo Jalm, cliquez sur l'image


Si la mort est le but, pourquoi donc sur les routes
Est-il dans les buissons de si charmantes fleurs ?
Et lorsqu'au vent d'automne elles s'envolent toutes,
Pourquoi les voir partir d'un oeil momifié de pleurs ?

Si la vie est le but, pourquoi donc sur les routes
Tant de pierres dans l'herbe et d'épines aux fleurs,
Que, pendant le voyage, hélas ! nous devons toutes
Tacher de notre sang et mouiller de nos pleurs ?

Louise-Angélique BERTIN (1805-1863)


Repost 0
28 janvier 2015 3 28 /01 /janvier /2015 06:33

tn adagio1

fontaine sur les bords du Belon photo Jalm, cliquez sur l'image

 

A Mme C. M.

Viens dans le parc nocturne où dorment les fontaines,
Mon amour ! Ne crains pas ce qu’on voit dans la nuit,
Et ne frissonne plus parce qu’un vent fortuit
A troublé la forêt sous ses voûtes lointaines.


Stuart Merrill
Une Voix dans la Foule : poèmes
extrait de Adagio
Mercure de France, 1909


Repost 0
Published by Janus - dans merrillades
commenter cet article
27 janvier 2015 2 27 /01 /janvier /2015 00:21

tn Plougasnou

anse de Térenez à Plougasnou photo Jalm, cliquez sur l'image

 

Quel caprice insensé de tes désirs nomades,
Mon cœur, ô toi mon cœur qui devrais être las,
Te fait encore ouvrir la voile au vent des rades
Où ton plus fol amour naguère appareilla ?


Jean de La Ville de Mirmont (1886-1914)

L’Horizon chimérique Recueil posthume 1920


Repost 0
26 janvier 2015 1 26 /01 /janvier /2015 06:32

pour en savoir plus sur Omar cliquez sur l'image

 

Voici la saison des roses. Oh ! je veux réaliser une de mes idées.
Je veux commettre un acte qui enfreigne la loi de la chère.
Durant quelques jours, avec des belles aux joues veloutées et vermeilles,
je veux, répandant du vin rose sur la gazon, faire naître un champ de tulipes.

  Omar Khayyam (1046-1131) les roubaïates

Repost 0
Published by Janus - dans roubaïates
commenter cet article
25 janvier 2015 7 25 /01 /janvier /2015 00:01

tn Douanier4baie de Lampaul à Ouessant photo Jalm, cliquez sur l'image

 

Compagnon des rochers
Je cheminais en veille,
De rayons de soleil
En habits de soirée.

 

Jakez


Repost 0
Published by Janus - dans rimes en rives
commenter cet article
24 janvier 2015 6 24 /01 /janvier /2015 00:48

 

tn contrerime11 terrasse de café à Arles par Van Gogh en 1888, cliquez sur l'image

 

Ainsi, ce chemin de nuage,
vous ne le prendrez point,
d’où j’ai vu me sourire au loin
votre brillant mirage ?

Le soir d’or sur les étangs bleus
d’une étrange savane,
où pleut la fleur de frangipane,
n’éblouira vos yeux ;

ni les feux de la luciole
dans cette épaisse nuit
que tout à coup perce l’ennui
d’un tigre qui miaule.

 

  Paul-Jean Toulet
Les Contrerimes : poèmes
Édition Émile-Paul frères, 1929


Repost 0
Published by Janus - dans contrerimes
commenter cet article
23 janvier 2015 5 23 /01 /janvier /2015 00:41

auteur né une année en 5 :

tn Gautier

Théophile Gautier par Nadar 1856, cliquez sur l'image  


Où est Gautier, âme sans prix ?
Flaubert, bon géant chez les gnomes ?
Las ! dissipés dans le pourpris
Du temple d'azur aux sept dômes !...
Sur Banville, j'ai dit les psaumes,
Puis le créole aux vers sertis
Dans les rythmes grecs et les nomes.
Tous ceux que j'aimais sont partis.

Initiés du Verbe, épris
Du mystère des idiomes,
Pacifiques sous les mépris
Des Tallemants et des Brantômes,
Ô mes maîtres, les chrysostomes,
Tisserands des tons assortis
Et brodeurs des mots polychromes,
Tous ceux que j'aimais sont partis.

Émile BERGERAT (1845-1923)



Repost 0
22 janvier 2015 4 22 /01 /janvier /2015 00:29
affiche de Théophile-Alexandre Steinlen
pour en savoir plus sur le chat noir cliquez sur l'image

La nuit. La pluie. Un ciel blafard que déchiquette
De flèches et de tours à jour la silhouette
D'une ville gothique éteinte au lointain gris.
La plaine. Un gibet plein de pendus rabougris
Secoués par le bec avide des corneilles
Et dansant dans l'air noir des gigues nonpareilles,
Tandis, que leurs pieds sont la pâture des loups.
Quelques buissons d'épine épars, et quelques houx
Dressant l'horreur de leur feuillage à droite, à gauche,
Sur le fuligineux fouillis d'un fond d'ébauche.
Et puis, autour de trois livides prisonniers
Qui vont pieds nus, un gros de hauts pertuisaniers
En marche, et leurs fers droits, comme des fers de herse,
Luisent à contresens des lances de l'averse.


Paul VERLAINE   (1844-1896)

Recueil : Poèmes saturniens

Repost 0
Published by Janus - dans le chat noir
commenter cet article

L'univers d'An Amzer

 

d'un clic sur l'image

le site
et son temporamètre
les jeux poétiques
  l'hobamage
tn Pont21le trouvère d'an amzer
trois lignes
Athénala feuille du temps
tn_FDT-1.jpg
l'édition de recueils
les publications bizarres
tn versblancdelailes partenaires
tn Radioévasionpages et blogs anamzeriens
tn_JPBoulic.jpg