Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
24 janvier 2012 2 24 /01 /janvier /2012 00:06

tn quête10Tristan vainqueur de Ké et Sagremor "tristan de léonois"15ème, cliquer sur l'image

 

Un sonneur ayant nom Tristan,
d'un laid dragon versa le sang
comme fit Siegfried, d'une autre histoire.
Certes, le lait n'était point frais,
mais néanmoins, sur ces hauts faits,
les troubadours chantèrent moult lai.  

 Ólöf

Partager cet article
Repost0

commentaires

Ólöf 25/01/2012 07:30


Un jeu merveilleux, Janus, merci! Quelle aubaine de pouvoir chausser les lunettes du trouvère et jouer avec le versblancdelai... et merci aux bardes de leur participation créative, merci pour ces
comms aimables qui accompagnent mon petit texte médiéval... 
(Le dragon, dans la tradition occidentale, semble être une entité levant des impôts injustes sur les populations terrorisées, quand il ne s'agit pas du dragon intérieur du preux.) 

Une belle année du dragon d'eau! Qu'il nous une vouivre bénéfique et étonnante>! 

Danièle 25/01/2012 00:05


Il y a de la magie dans l'écriture d'Olöf
Sa plume, trempée dans l'eau d'un quelconque lac secret, a des accents qui envoûtent


Son blog en est une image représentative


J'ai lu tes vers à haute voix devant mon feu de bois et peux te dire qu'ils sonnaient comme sonnent les boutou koat    !


Sous le signe naissant du Dragon d'eau. Belle nuit à vous !  

marylène 24/01/2012 18:24


correction du poème du our:


Galaad boit l'amour-lait divin


Les seins blancs d'Ellen le convainc


Ses cheveux dansent, il garde


l'air de l'enfant, lubie au vent


Vénus en son ciel par mégarde


Siège périlleux te regarde.


Marylène.

claudie 24/01/2012 16:53


Petite correction au 5ième vers : lire tant qu'ils en burent et non tant qu'ils burent


Immenses fers de lance du Graal
fiers Galaad et Perceval
se sont illustrés vaillamment
les corps de traîtres ensanglantant
tant qu'ils en burent du petit lait.
Gloire à eux, royal fut leur sang!

claudie 24/01/2012 16:42


Immenses fers de lance du Graal
fiers Galaad et Perceval
se sont illustrés vaillamment
les corps de traîtres ensanglantant
tant qu'ils burent du petit lait.
Gloire à eux, royal fut leur sang!

L'univers d'An Amzer

 

d'un clic sur l'image

le site
et son temporamètre
les jeux poétiques
  l'hobamage
tn Pont21le trouvère d'an amzer
trois lignes
Athénala feuille du temps
tn_FDT-1.jpg
l'édition de recueils
les publications bizarres
tn versblancdelailes partenaires
tn Radioévasionpages et blogs anamzeriens
tn_JPBoulic.jpg