Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
1 décembre 2007 6 01 /12 /décembre /2007 00:28

tn-Batz.jpg 
île de Batz photo Laurent Autret

Sur l'onde miroitante de mes rêves
Crissent mes pas sur la grève
Où s'enlisent les vagues qui déferlent
Vacillent au loin des écumes de fièvre
Les étoiles de mer en surplomb de mes rêves
Dansent une contredanse primesautière
Et, sur les flots bleus arrimés à mes rêves
Tel un frêle esquif dérivant sur la grève
Une esquisse de poème a jailli de mes lèvres
 

Caudie Caratini

Partager cet article
Repost0

commentaires

D
Merci Claudie pour ta gaieté, ta générosité, ta spontanéité...  L'élan de tes mots m'entraîne en course joyeuse sur ta grève !
Répondre
C
Joli texte ClaudieBravo à Temps Pestif pour le poème du jourBelle fête de la poésie à Brest !
Répondre
C
JakezDans l'émotion, j'ai oublié de vous remercier, je me sens si proche de vous par la poésie...et vous faites partie intégrante de TEMPS PESTIF...................vos commentaires sont à eux seuls "tout un poème"Merci pour votre appui fidèle..A tous, je vous embrasse.
Répondre
C
Bonsoir à tousUne jolie surprise que m'a réservée aujourd'hui, Janus! et je l'en remercie vraiment du fond du coeur!Cet ode à la mer, comme le souligne si bien Jakez, vient vraiment du plus profond de moi,  j'aime cette Méditerranée qui m'a fait écumer des vers de liberté, elle est si précieuse pour moi, elle est espace d'immensité et je m'y "noiera" volontiers...façon de parler... divagation....Je remercie également DONG PHONG  pour son accueil très généreuxJe souhaite également une bonne fête à AM AMZER POESIES, qui célèbredemain,  Dame Poésie à BrestLongue vie à Temps Pestif.....Bises à toute l'équipe
Répondre
T
Au rebours du grand fleuveje suis venu sur l’îleau bord de l’Agenais où l’étiage fleuritses rives éphémères—Jasmin donne sa prétention à cette basse terre Et là sur l’îleoù vous êtes, Madameéplorée par le deuilà l’écoute d’une âmelà seulement, j’ai compris cette paixsous votre toit refugeentendu ce silenceoù vous priiez si fort J’ai dormi sans rêverau bord de l’eau changeanteGaronne des embâclesdes siècles de limonset de terre sacréec’est votre île,Madame
Répondre

L'univers d'An Amzer

 

d'un clic sur l'image

le site
et son temporamètre
les jeux poétiques
  l'hobamage
tn Pont21le trouvère d'an amzer
trois lignes
Athénala feuille du temps
tn_FDT-1.jpg
l'édition de recueils
les publications bizarres
tn versblancdelailes partenaires
tn Radioévasionpages et blogs anamzeriens
tn_JPBoulic.jpg