Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
26 novembre 2007 1 26 /11 /novembre /2007 00:30

Un clin d'oeil à Dông Phong sympathique poète vietnamien rencontré hier sur le salon du livre du Relecq-Kerhuon :

tn-Toussaint2.jpg

cimetière marin de Landévénnec photo Jalm

En ce recueillement de la froide Toussaint,

Une pensée pieuse à nos parents éteints,

Qui attendent nombreux dans les cimetières

Nos baguettes d’encens et nos basses prières.

Mais leur souvenir dans nos cœurs reste éternel,

Plus fort que les photos et les vains rituels. 

Tạm dịch :

Toussaint lạnh, mùa lễ cầu siêu,

Nhớ sao bấy người khuất thân yêu,

Nay nằm đầy trong các nghĩa trang

Đang chờ ta khấn và thắp nhang.

Kỷ niệm bất diệt trong lòng ta,

Hơn hình và nghi lễ rườm rà


Dông Phong

 http://terrelointaine.over-blog.fr/

Partager cet article
Repost0

commentaires

B
Quelques mots qui sont l'essence même de la poésie.
Répondre
D
Emotion à la lecture de cette page...  Merci Dông Phong pour votre poème sobre et recueilli, empreint de la mélancolie et du respect de la mémoire..  Très beau..  Le cimetière marin de Landévennec est un lieu plein de sérénité.. Je connais l'endroit et je l'aime.. Après un week-end sous la couette en compagnie d'un vilain virus, je reviens vous lire et découvrir "Terrelointaine" avec joie et impatience !Encore un énorme MERCI à vous Janus et Sélène pour votre grand coeur !
Répondre
M
Ce texte évoque avec une sagesse et une simplicité merveilleuse combien nos artifices ne remplacent en rien nos souvenirs, gravés au plus profond de nos coeurs.Merci pour cet hommage indirect à tous ceux qui nous ont quitté...Bonne nuit à tous,Morgan
Répondre
C
Merci à Dông Phong pour ce texte du coeur....là où sont tous nos disparus....Bonne fin de journée
Répondre
S
"Les enfants qui pleurentNe sauront jamaisNi compter les heuresNi le temps qu'il fait"chante Michel Legrand; cela pourrait s'appliquer à tous ceux qui continuent à vivre malgré l'absence de "parents éteints" comme le dit Dong Phong,  dont j'ai été heureuse de faire la connaissance au salon du livre de Kerhuon , là même où lorsque j'étais étudiante j'avais fait un bout de chemin avec de jeunes vietnamiens récemment arrivés en France; la vie est cyclique et nous fait parfois des clins d'oeil.
Répondre

L'univers d'An Amzer

 

d'un clic sur l'image

le site
et son temporamètre
les jeux poétiques
  l'hobamage
tn Pont21le trouvère d'an amzer
trois lignes
Athénala feuille du temps
tn_FDT-1.jpg
l'édition de recueils
les publications bizarres
tn versblancdelailes partenaires
tn Radioévasionpages et blogs anamzeriens
tn_JPBoulic.jpg