Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
22 juillet 2020 3 22 /07 /juillet /2020 00:53
Trois lignes 97 à 99

illustration Jalm, cliquez sur les liens

 

Sur les rives d’Elorn
Vertes frondaisons percées
De rais de lumière.

 

Viviane

 

Tristesse de mon coeur
Plan ficelé déjoué
Ma vie en déroute

 

Gwenaëlle

 

Parterre d'Iris
le long d'une allée d'argent
pensée pour Vincent

 

Jean-Luc (04-05)

Partager cet article
Repost0

commentaires

Jean-Luc 23/07/2020 18:14

Merci à toutes les deux pour vos commentaires et contributions, voici mes 17 syllabes du jour :

Le petit cheval
s'étend dans le pré à l'ombre
nul orage en vue

Jean-Luc

Claudie 22/07/2020 12:01

Poésie chez Viviane, avec ce tableau lumineux, sentiment exprimé avec Gwenaëlle et son amour contrarié et peinture chez Jean-Luc, avec cette évocation des iris de Van Gogh figurent au "menu" de Temps Pestif! Merci pour ces beaux tercets!

Claudie

Dominique 22/07/2020 10:10

Bonjour Jean Luc et la Confrérie,

Le tercet de Viviane est un ravissant tableau, de celui de Gwenaëlle émane un immense chagrin ,quant au tien Jean Luc, tes Iris *m'évoquent bien évidemment Van Gogh, mais également la messagère des Dieux (donc un peu Rodin aussi). Les trois sont très beaux !!

Mes propositions du jour :

Troubadour, Jongleur
Que Chalemie accompagne
Chant d’Amour Courtois

Emergeant du puits
Le seau ruisselant d’eau fraîche
Nous invite à boire

Grand-mère tricote
Minet mâche la pelote
Ah mais ! Saperlotte !

Amicalement à Vous
Dominique

L'univers d'An Amzer

 

d'un clic sur l'image

le site
et son temporamètre
les jeux poétiques
  l'hobamage
tn Pont21le trouvère d'an amzer
trois lignes
Athénala feuille du temps
tn_FDT-1.jpg
l'édition de recueils
les publications bizarres
tn versblancdelailes partenaires
tn Radioévasionpages et blogs anamzeriens
tn_JPBoulic.jpg